COMMUNIQUÉ – Les résidences privées pour aînés devront être munies de gicleurs

17 février 2015 – Le ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Monsieur Sam Hamad, est heureux d’annoncer de nouvelles mesures visant l’installation obligatoire de systèmes de gicleurs dans les résidences privées pour aînés déjà existantes.

«La volonté de notre gouvernement est claire: nous souhaitons que nos aînés hébergés dans des résidences puissent bénéficier d’un environnement encore plus sécuritaire», a déclaré le ministre Sam Hamad.

Résidences visées

Les mesures visant l’installation obligatoire de gicleurs toucheront les résidences privées pour aînés du Québec. Les propriétaires de résidences bénéficieront d’une période transitoire pour se conformer à ces nouvelles exigences. «Nous sommes conscients que ces obligations engendreront des coûts. C’est pourquoi les propriétaires disposeront d’un programme de financement et d’un délai de cinq ans pour procéder aux travaux nécessaires», a indiqué Monsieur Hamad.

Seules les résidences de type unifamilial, d’au plus 9 personnes, et les bâtiments d’un étage en hauteur d’au plus 8 logements, destinés à l’hébergement de personnes âgées, seront exemptés.

L’Association des chefs en sécurité incendie du Québec (ACSIQ) accueille favorablement ce projet de règlement. «Les conditions imposées aux propriétaires de ces résidences favoriseront une évacuation efficace et adéquate des résidents en cas d’urgence. Les mesures annoncées faciliteront le travail des services de sécurité incendie et, par le fait même, des vies pourront être épargnées», soutient Monsieur André Saint-Hilaire, responsable du comité de prévention incendie de l’ACSIQ.

Un pas de plus

Rappelons que plusieurs mesures visant la sécurité et la protection incendie sont entrées en vigueur au cours des dernières années ou entreront en vigueur sous peu. Ces mesures, contenues au Code de sécurité, incluent notamment l’ajout d’avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone, la mise à niveau des systèmes d’alarme et de détection incendie, la mise à niveau des systèmes d’éclairage de sécurité et l’amélioration du degré de résistance au feu des séparations coupe-feu.

Rappelons également que la prochaine édition du Code de construction du Québec, dont la publication est prévue au cours du printemps, exigera l’installation de systèmes de gicleurs dans les nouvelles résidences privées pour aînés, à quelques exceptions près.

«La vie de nos aînés n’a pas de prix. L’installation obligatoire de gicleurs dans les résidences privées qui les hébergent s’imposait pour leur assurer des milieux plus sécuritaires. Nous avons l’obligation de faire tout ce qui est possible afin d’éviter qu’une tragédie de la sorte ne se reproduise», a conclu le ministre Hamad.

Publication prochaine

Le projet de règlement introduisant l’obligation d’installer des gicleurs dans les résidences privées pour aînés existantes sera publié au cours des prochains jours à la Gazette officielle du Québec. À compter de cette date, le public disposera d’une période de 45 jours pour émettre ses commentaires au sujet de ce projet. Vous pouvez dès maintenant consulter le projet de règlement:

– 30 –

Source:

Marie-Claude Masson
Conseillère en communication
Régie du bâtiment du Québec
514 873-0688

Pour information:

Salim Idrissi
Attaché de presse du ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale
418 643-5297