Hiver 2018 : Prix Hommage Aînés 2018 : Monsieur Jean Lavoie

Pour son apport majeur pour la qualité de vie des personnes aînées et pour la longévité de son implication personnelle, encore très active aujourd’hui, le 7 novembre dernier, Monsieur Jean Lavoie a reçu le Prix Hommage Aînés 2018 des mains de Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Parlement de Québec.

Monsieur Lavoie a été membre du conseil d’administration de l’Association Québécoise des Retraités des secteurs publics et parapublics (AQRP) pendant 3 ans. Il a aussi représenté l’AQRP à la Table de concertation des personnes aînées de la MRC de Drummond, où il a présidé de 2016 à 2018. Ainsi, il a contribué à rallier les aînés autour de mandats qui favorisent le développement d’aînés actifs et engagés dans la société. Vice-président de la FADOQ de St-Bonaventure, il rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver et d’améliorer leur qualité de vie.  Il aide à l’intégration des aînés avec leur apport dans la société et à leur participation sociale par des programmes, services et activités, notamment en loisir, culture, sport et plein air.

Pour ses connaissances approfondies en matière des besoins des aînés et dans le but d’améliorer la qualité de vie et de soins des aînés, il a été nommé chargé de projet pour la construction d’une résidence pour aînés à Wemotaci. La chorale Le chœur de la Cité, que dirige Monsieur Lavoie depuis 13 ans, dans la résidence pour personnes âgées Les Jardins de la Cité, est aussi une action qui contribue à valoriser ces participants aînés, de plus, ceux et celles qui assistent aux spectacles vivent tout autant de bonheur et de plaisir à écouter.

Voué cœur et âme au bien-être et à la défense des droits des aînés, depuis 2002, Monsieur Lavoie est responsable du Comité des résidents de la résidence pour personnes âgées les Jardins de la Cité à Drummondville, une résidence de 350 résidents.  Il contribue efficacement à ce que les droits des résidents soient respectés, et à ce que ceux-ci soient traités dans le respect de leur dignité et en reconnaissance de leurs droits et libertés. Il veille avec professionnalisme sur la qualité des services de l’établissement et à l’amélioration de la qualité de vie des résidents. Porte-parole de ses pairs, Monsieur Lavoie a une préoccupation particulière envers les clientèles les plus vulnérables.

Monsieur Lavoie a été vice-président de la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec pour une durée de 5 années. Une des missions de la Table régionale est de favoriser la reconnaissance des aînés en trouvant différents moyens de mentionner l’apport des personnes aînées à la société. Ainsi Monsieur Lavoie participait annuellement à l’organisation des activités dans le cadre de la Journée internationale des personnes aînées, et ce, toujours dans le but de reconnaître le rôle indispensable des aînés dans la société. Il effectuait beaucoup de représentations à titre de représentant de la Table régionale (cérémonie de remise de la médaille du Lieutenant-Gouverneur, lancements médiatiques, conférence de presse, rencontre avec des élus).

Il démontre, à travers ses nombreuses réalisations professionnelles et personnelles, une détermination inébranlable à mener à terme avec discernement tout ce qu’il entreprend. Par exemple, lorsqu’il a agi comme président des fêtes du 125e de St-Bonaventure, et aussi comme un mentor auprès de la communauté pour la défense des droits et du bien-être des aînés. Même à la suite de sa retraite, Monsieur Jean Lavoie continue de s’investir pleinement auprès de sa communauté et des communautés autochtones. Ne comptant jamais ses heures dans les nombreux comités où il a présidé, il est un exemple de générosité et d’engagement pour tous les Québécois et Québécoises. Innovateur, il participe à l’intégration d’un nouveau programme de lutte contre l’intimidation dans la résidence des Jardins de la Cité à Drummondville afin d’améliorer la qualité de vie des résidents.

Jean Lavoie a surtout laissé un impact positif auprès des communautés autochtones en oeuvrant comme infirmier dans les régions éloignées et pour ses choix judicieux dans le projet de bâtir une résidence fonctionnelle pour les aînés de Wemotaci. Cet homme de cœur parle toujours dans le but de donner une voix à ceux et celles qui n’en ont pas. Toujours à l’écoute, il tient à comprendre les besoins manifestés par les personnes aînées de son milieu pour ensuite trouver des solutions adaptées. Capable de compromis et d’une résilience remarquable, Monsieur Lavoie a défendu la cause des malades, celles des autochtones et des aînés. Authentique, il s’exprime pour porter plus haut les revendications, mais c’est par ses gestes que le changement opère.

Nous vous adressons toutes nos félicitations à vous, Monsieur Jean Lavoie !

Vous êtes un homme remarquable qui se doit d’être remarqué.

Les membres du conseil d’administration et l’équipe de travail