Mars 2016 : André Nadeau

Image1Il est difficile de décrire en quelques mots l’homme que j’ai rencontré en janvier dernier. Il y a tellement à dire! Une chose est certaine, cet homme mérite toute notre reconnaissance et notre admiration. Dévotion aux autres, passion, plénitude… Une belle rencontre avec un homme jovial qui se plait à dire que chaque jour est un spectacle!

Ancien chef cuisinier à la polyvalente et chez les sœurs, M. Nadeau a d’abord été en communauté chez les Dominicains pendant 16 ans. Son passage dans cette communauté très ouverte lui a appris des valeurs de compassion, de tendresse, à apprécier les gens et à s’intéresser à eux. « La vérité se retrouve dans les personnes que tu rencontres », nous raconte-t-il. C’est en discutant avec le prêtre psychologue de la communauté qu’il a réalisé qu’il avait besoin de s’exprimer. On lui a suggéré d’aller au bout de ses capacités. C’est alors qu’il a décidé de quitter les Dominicains pour étudier la cuisine pendant 6 ans à Montréal.

Tout au long de sa vie, il n’a cessé de se mettre au service des autres. En 1980, il a été récipiendaire régional du prix Dollar-Morin pour son implication au niveau des loisirs. Il a été conseiller municipal pendant 15 ans, président de la chambre de commerce pendant 5 ans, a siégé au Centre local de développement (CLD) Nicolet-Yamaska comme représentant du volet commercial et économie sociale et au conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) du Centre-du-Québec.

À Saint-Léonard-d’Aston, M. Nadeau est reconnu pour son très grand dévouement à sa communauté. Il est le président du conseil d’administration du Centre l’Assomption depuis 2009. Cette résidence, qui fait sa fierté, accueille 42 personnes âgées en perte d’autonomie, et ce, jusqu’en fin de vie. M. Nadeau est fier de mentionner que cette résidence est unique, en ce sens qu’elle va plus loin dans les services offerts. Il y a beaucoup d’activités et des liens sont faits avec le Centre de la petite enfance et la Maison de Jeunes de la municipalité pour favoriser les contacts intergénérationnels.

« Au début, les jeunes s’occupaient de venir donner un coup de main à l’extérieur. Maintenant, ils viennent jaser avec les personnes aînéesOn fait prendre conscience aux jeunes de la réalité et des besoins des personnes âgées qui souffrent de solitude. Les personnes aînées sentent qu’on se soucie d’eux, qu’ils font partie de la communauté, qu’ils existent. On les invite à venir vivre à la résidence! Peu importe le problème de santé, la maladie, tous sont invités à participer aux activités. »

Sa passion pour la résidence l’Assomption, qui est une entreprise d’économie sociale (OSBL), l’a également amené à la présidence du Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, il y a maintenant 5 ans. Le Pôle est l’organisme responsable en matière d’économie sociale qui assure la consolidation et le développement des entreprises d’économie sociale au Centre-du-Québec.

M. Nadeau est également membre de plusieurs autres organisations à Saint-Léonard-d’Aston. Il est membre du conseil d’administration de l’Office municipale d’habitation (OMH) depuis 1987 où il occupe la présidence depuis 6 ans, il est vice-président du club FADOQ depuis 6 ans, membre du comité de développement économique depuis 10 ans et depuis peu, il est secrétaire de la Fondation médicale Jean-Pierre Despins, associée à la Coopérative de santé de la municipalité. Fait impressionnant, l’année dernière, cette fondation a amassé, lors d’un unique souper-bénéfice où l’on rendait hommage aux bâtisseurs du milieu, la somme de 90 400 $.

Depuis 15 ans, il a la responsabilité de l’organisation de la Guignolée. Cette initiative permet de donner des paniers de Noël à une trentaine de familles. Tout le mois de décembre, il se charge d’amasser et de trier les denrées.

M. Nadeau est une bénédiction pour les Léonardais. Pas étonnant qu’on lui ait rendu hommage en le proclamant Tête d’affiche en mai 2012 dans le journal Le Nouvelliste. Ressource précieuse, sa manière de s’épanouir est de mettre au service des autres ce qu’il a de bon.

Au nom de toute la communauté et particulièrement des personnes aînées que vous épaulez, aidez et écoutez continuellement, MERCI!

Janik Ouimet