Le 3 novembre, je vote pour améliorer ou maintenir ma qualité de vie!

La Table régionale a demandé aux candidats à la mairie des 5 principales villes centricoises de leur dire qu’elle est la place des personnes aînées à travers leur programme.

Voici la liste des questions posées :

1-      La Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec aimerait savoir comment vous comptez encourager la mobilité des personnes aînées à l’intérieur de votre municipalité.

2-      Afin de favoriser et de développer une participation citoyenne saine, forte et équilibrée, dans quels dossiers allez-vous consulter les personnes aînées de votre municipalité? De quelle façon est-ce que vous envisagez les rejoindre?

3-      Comment pouvez-vous développer et encourager le bénévolat des personnes aînées?

4-      Prévoyez-vous offrir des infrastructures sportives accessibles aux personnes aînées dans les parcs?

5-      Comment pouvez-vous encourager les propriétaires d’immeuble à offrir des logements salubres et à prix abordables pour les personnes aînées?

6-      Croyez-vous que vous pourriez soutenir les initiatives des travailleurs d’expérience en encourageant le mentorat, la mise en place d’un système de parrainage ou autre au sein même de l’administration publique de la ville, par exemple?

Bécancour

Jean-Guy Dubois

En préambule…

D’une part, je fais moi-même partie des 55 ans et plus! D’autre part, j’évalue à près de 30% la strate des 55 et plus : ce n’est pas rien pour une administration municipale… Dans les 100 premiers jours d’un mandat à la mairie de Bécancour, je compte mettre en place une Commission.

Consultative des Aînés

(CCA), qui sera composée des présidents de nos 6 clubs d’Age d’Or, un représentant de la TRCPA, un conseiller municipal, le tout complété par le directeur (trice) du Service à la Communauté. Sur une base de rencontres semestrielles, la CCA aura comme mandat de faire des recommandations au Conseil quant aux gestes à poser pour assurer une  qualité de vie adéquate, adaptée aux besoins et préoccupations de nos aînés. J’ai donc plus de questions que de réponses à ce que vous demandez!!!

Mobilité

Il y a la mobilitié de proximité, autour de certaines zones de logement des aînés (HLM, résidences spécialisées etc). Certaines mériteraient une réglementation plus sévère pour la circulation des véhicules et de vélos, notamment. Quant à la mobilité ‘’ longue’’, touchant les déplacements vers les services commerciaux, sociaux, médicaux,religieux, etc.., cette question touchera davantage le service de transport en commun déjà établi dans la ville.

Participation citoyenne

La CCA constituera un moyen privilégié. Je pense qu’à Ville de Bécancour, il y a une proximité des élus telle qu’il est facile d’avoir accès à ceux-ci. D’autre part, l’événement ‘’Hommage au Bénévolat’’ qui, de 1980 à fin des années 90, rejoignait beaucoup d’aînés devrait être remis à la programmation de la ville…

Bénévolat

Les aînés ont du temps et de la compassion… Y aurait-il lieu d’intensifier la coopération avec le Centre d’Action Bénévole? Je pense qu’il existe des types de bénévolat qui donnent du sens à la vie des gens. Après avoir œuvré aupres de Centraide et avec l’Association de Paralysie Cérébrale, notamment, il y a certainement des partenariats très riches à développer…

Infrastructures sportives

Réponse :  certainement!!! Je réfère encore une fois à la nouvelle CCA pour éclairer les élus sur ce point…

Logement et salubrité

J’ai sillonné la ville dans tous les secteurs depuis 2 ans. Je n’ai pas trouvé de logements qualifiables d’insalubres… Je pense que l’OMH fait un excellent travail et nos résidences sont bien tenues. Quant aux logements en commerce libre, nos programmes de rénovation et nos législations d’urbanisme sont là pour apporter et souvent ‘’forcer’’ les correctifs.

Mentorat et parrainage

J’avoue que c’est une idée à laquelle je n’avais pas pensé mais qui m’apparaît très envisageable… Je sais que la SADC réalise de belles choses avec son programme de mentorat. L’administration municipale pourrait sans doute s’en inspirer. Je le répète : les aînés ont du temps et de la compassion. Ils ont aussi des compétences. Permettez-moi de garder ce chapître ouvert et éventuellement, vous voler l’idée!!!!

En conclusion : en 1980, comme conseiller municipal, j’avais présidé un comité qui se nommait Commission Intermunicipale pour l’Implantation d’un Centre d’Accueil pour la Région de Bécancour… On terminait le rapport par cette phrase :

-On juge une société à la façon dont elle traite ses aînés.

Elle demeure d’une grande actualité, 33 ans plus tard!

Karl Grondin : Aucune nouvelle à ce jour.

Résumé du débat entre les deux candidats : http://www.lecourriersud.com/Elections-municipales/2013-10-24/article-3444970/Becancour%3A-debat-entre-le-%26laquo%3Bjeune-passionne%26raquo%3B-et-le-%26laquo%3Bvieux-ruse%26raquo%3B/1

Drummondville

Alexandre Cusson : Il a directement rencontré la Table de concertation pour les personnes aînées de la MRC de Drummond.

Camille Desmarais : Il a directement rencontré la Table de concertation pour les personnes aînées de la MRC de Drummond.

Article paru sur les deux candidats : http://www.journalexpress.ca/Elections-municipales/2013-10-22/article-3436778/Pas-de-troisieme-pont%2C-disent-les-candidats-a-la-mairie/1

 

Nicolet

Alain Drouin

Merci de l’invitation et c’est avec plaisir que je m’empresse d’y répondre.

Pour l’ensemble des municipalités du Québec, les enjeux reliés aux services directs aux citoyens de leur territoire sont majeurs et doivent couvrir l’ensembles des personnes qui vivent, travaillent, grandissent, se récréent, souffrent trop souvent, aiment, ou apprennent et qui sont la société dans laquelle on vit.

Dans une perspective de mise à niveau de nos infrastructures, au fur et à mesure que nous allons faire des interventions, la question de la mobilité durable sera au cœur des actions. Des réflexions avec des ainéEs actifs sont en marche pour l’aménagement d’un parc d’entrainement extérieur, près de l’entrée de notre piste cyclable. Nous soutenons très concrètement le Centre des arts populaires de Nicolet, cela permet à notre FADOQ, d’avoir accès à des locaux spacieux, polyvalents, disponibles et toujours accueillants.

La ville est aussi en réflexion pour s’inscrire dans la démarche MADA, une politique familiale vient d’être adoptée et un plan d’action est en voie d’être présenté. Notre politique familiale parle beaucoup d’intergénérationalité et mettra l’accent sur ce niveau d’action.

La ville construira une bibliothèque au centre-ville, cela permettra une meilleure accessibilité à toutes les activités qui s’y tiennent.

Cela constitue un aperçu de ce que la nous prévoyons offrir à la population ainée de notre territoire, vous comprendrez que malgré tout, nous naviguons dans un contexte économique précaire et une préoccupation importante sera de garantir que nous tenons compte de notre capacité de payer, que nous avons toujours les moyens de nos ambitions.

Merci de continuer à nous interpeller pour la qualité de vie des personnes ainées de nos territoires et à bientôt.

Simonne Lizotte : Aucune nouvelle à ce jour.

Fiche des deux candidats : http://www.lecourriersud.com/Diaporama/9421/Candidats-a-la-mairie-de-Nicolet/1

 

Plessisville

Jean-Noël Bergeron 

Question 1 : Nous venons de sortir notre politique familiale dans laquelle les aînés et la famille ont une place importante. Cette politique familiale accompagnée d’un plan d’action familles-aînés sont l’aboutissement d’une démarche concertée et cela nous guidera pour améliorer de façon continue la qualité de vie de nos aînés. Le service de transport collectif  implanté dans notre municipalité  est un atout pour nos aînés. Également le service de transport adapté offre un service de type-porte-à-porte.

Question 2 : Le comité familles-aînés aura comme mandat de faire le suivi et de consulter les aînés pour ainsi favoriser et prioriser des actions visant leurs préoccupations. Ils seront consultés sur différents axes d’intervention :

– aménagement intérieur et extérieur dans notre municipalité

– la municipalité désire retenir les aînés dans son milieu, donc il sera important de les consultés en habitation

– Il faudra développer aussi plusieurs aspects liés à la sécurité des aînés.

– Leur point de vue sur la vie communautaire

– Et de quelle façon ils aimeraient être informés, donc la communication et l’information.

Notre comité familles-aînés sera l’élément de transmission entre le conseil municipal et les aînés.  Ce comité élaborera une stratégie pour rejoindre le plus de gens possible.  (sondage, médias, médias sociaux, rencontre de groupe sous forme de consultation, rencontre dans les foyers)

Question 3 : Je suis bénévole dans ma communauté depuis 30 ans, je été impliqué dans plusieurs comités et je le suis encore.  En créant une politique de reconnaissance de loisir et de soutien à l’action communautaire, le nouveau conseil permettra de mieux soutenir et mieux encadrer les organismes. Dans cette politique de reconnaissance, le bénévolat prendra une place importante, il sera donc important pour le comité familles-aînés de promouvoir le bénévolat des aînés et des jeunes en les incitant à s’impliquer auprès des organismes.

Question 4 : Oui, nous sommes présentement à planifier la rénovation de l’aréna et l’accessibilité aux aînés est une priorité. Dans nos parcs des sentiers asphaltés sont aménagés et des prolongements sont à venir au printemps et  dans notre nouveau centre-ville  les trottoirs plus larges ont été conçus.  Des bancs ont également été ajoutés en plus d’un air de repos au centre ville. Notre municipalité compte 8 parcs, un sentier de ski de fond, une très belle piste cyclable.

 Question 5 :

– Rencontre d’informations auprès des propriétaires

– Faire connaître les incitatifs financiers favorisant l’établissement des familles et des aînés dans notre milieu

– Doter la municipalité d’un règlement permettant la construction ou l’aménagement de maisons intergénérationnelles, et le faire connaître.

Question 6 : Oui, je crois qu’avec le conseil et des partenaires comme la sureté du Québec, MADA, notre comité familles-aînés il sera possible de mettre en place un système de parrainage, d’accentuer la sécurité auprès des aînés en créant des sentinelles.

Réal Ouellette : Aucune nouvelle à ce jour.

Article : les candidats font campagne : http://www.lechodevictoriaville.ca/2013/10/10/les-candidats-font-campagne

 

Victoriaville

Élu par acclamation : Alain Rayes – Plan d’action pour les trois prochaines années

 Aînés du Centre-du-Québec, faites-vous entendre. Allez voter!